07.81.66.26.43 protectabeille@gmail.com

Que deviennent les nids de frelons asiatiques en saison hivernale ?

Que deviennent les nids de frelons asiatiques en saison hivernale

eLa saison hivernale est une période caractérisée par le froid qui conduit certains animaux ou insectes comme les frelons asiatiques à hiverner. Cette saison de l’année comprend les mois de décembre, de janvier et de février. Si l’on sait que ces insectes quittent leur nid pendant l’hiver, il n’est pas toujours juste de penser que les frelons asiatiques ne reviendront plus dans les alentours. Découvrez ce que deviennent les nids de frelons asiatiques en saison hivernale.

Comment se reproduisent les frelons asiatiques ?

 

 

La reproduction des frelons asiatiques s’effectue dans la période qui comprend les mois d’octobre et de novembre. Avant cette saison d’automne, il est essentiel que le mâle s’accouple avec la femelle chargée de faire le reste du travail.

La mise en place du nid primaire

 

 

Après leur hibernation, les femelles qui ont été fécondées doivent sortir. Cette sortie n’est pas faite seulement lorsque le temps est réchauffé. Cela annonce pour ces insectes les beaux jours de leur vie. Elles forment des groupes composés de 3 à 15 femelles. Et c’est à ce moment que commence le travail.

Chaque groupe construit un nid ayant la taille d’un melon petit gris de Rennes ou d’une orange. Elles travaillent ensemble jusqu’à la fermeture du nid qui servira à contenir les œufs. La particularité chez les frelons asiatiques est que la descendance est protégée et assurée par une seule femelle.

En effet, les femelles se battent entre elles jusqu’à ce qu’il n’en sorte qu’un vainqueur qui devient automatiquement la reine. Elle arrive à éliminer la concurrence en épuisant toutes les autres. Cette victoire lui permet de s’occuper de la progéniture du groupe. Elle est donc la seule à diriger ce premier nid réalisé qui est nommé le « nid primaire ».

L’évolution vers le nid secondaire

 

 

Pendant que le nid primaire se développe, une partie de l’essaim va se réfugier à l’ombre. Cet endroit doit obligatoirement être à proximité du nid primaire. Cette partie de l’essaim peut se mettre à l’abri dans une écorchure d’un tronc d’arbre, dans une cave, sous une toiture ou dans le grenier. Leur tanière peut aussi être à l’ombre dans un jardin, une véranda ou tout autre emplacement non loin du premier nid.

Le refuge construit par ces derniers est appelé le « nid secondaire » qui atteindra sa maturité vers la fin de la saison automnale. Une fois la maturité atteinte, le nid secondaire a une hauteur de 60 cm et mesure plus de 30 cm de rayon. Les frelons asiatiques continuent d’y vivre jusqu’à ce que la saison hivernale s’annonce.

La fécondation des femelles 

 

Au début de la saison glaciale, les femelles rencontrent les mâles qui s’accouplent avec elles pour les féconder. Dans le même temps, étant des insectes carnivores, elles se nourrissent d’aliments pouvant leur procurer des protéines.

Ainsi, elles s’alimentent très fréquemment d’insectes. Leurs proies se composent de mouches, de guêpes, de chenilles, de criquets, de papillons, d’abeilles, etc. Les frelons asiatiques femelles emmagasinent assez de nourriture qui leur permet de survivre à l’hiver.

En fonction des températures gelées, les frelons asiatiques femelles quittent le nid et migrent vers des endroits moins froids. Elles peuvent se réfugier dans un amas de feuilles mortes, dans le jardin, dans le garage, dans les chaussures de jardinage à l’air libre, etc.

Comment repérer la présence des nids de frelons asiatiques en saison hivernale ?

 

 

Qu’il s’agisse de la campagne ou de la ville, les frelons asiatiques sont répandus un peu partout. Ces insectes indésirables ne ménagent aucun effort pour coloniser toutes les communes. Cependant, l’hiver est la période pendant laquelle on constate le mieux leurs installations.

En effet, lorsque les arbres se dépouillent de leurs feuilles, ils laissent paraître des nids de frelons asiatiques. Ceux-ci sont discernables grâce à leur altitude imposante et leur forme en boule. Ils sont pour la plupart apparents à la cime des arbres et mesurent en moyenne 1 m de hauteur. Pour se protéger, ces insectes préfèrent ériger leurs nids à plus de 10 m du sol. Quand ils décident de le faire à la portée des hommes, ils choisissent des endroits peu fréquentés et surtout protégés de la lumière.  

Pour distinguer les nids de frelons asiatiques de ceux d’autres insectes, il suffit d’observer leur aspect et leur entrée en forme latérale. Leurs nids sont fabriqués à base d’écorces et de résidus de bois. C’est la raison pour laquelle ils ont une couleur brune qui rappelle celle du bois.

Où vont les frelons asiatiques une fois l’hiver terminé ?

 

 

Les frelons asiatiques sortent de leur cachette une fois que la saison hivernale est passée. En effet, il n’est pas toujours évident que les femelles qui ont hiberné arrivent toutes à survivre au froid. Seules les plus vigoureuses parviennent à s’en sortir.

Ainsi, les fondatrices qui ont émergé arrivent à entamer un nouveau cycle de reproduction qui durera toute l’année. Cependant, la question qui se pose souvent est de savoir s’ils reviendront dans leurs anciens nids pour continuer leur travail. On pourrait répondre par l’affirmative, mais cela ne devait pas être le cas.

En effet, ces insectes, tout comme les guêpes, ne réintègrent jamais d’anciens nids. Ils volent à des milliers de kilomètres chaque année pour reconstruire un nid tout aussi soyeux que celui de l’année précédente. Toutefois, il peut leur arriver d’entreprendre un nouveau cycle non loin de l’ancien nid. La règle demeure la même : les frelons asiatiques ne recolonisent pas un nid décolonisé.

Comment se passe la destruction des nids de frelons asiatiques ?

 

 

Pour se protéger des piqûres de ces insectes, une solution radicale peut consister à la destruction de leurs nids. Le meilleur moment pour le faire est dans la soirée, car les nids de frelons asiatiques sont plus fréquentés. Un professionnel peut répandre des produits appropriés dans le nid qui restera là pendant quelque temps. Celui-ci doit porter une combinaison adéquate pour la circonstance afin de prévenir leurs piqûres.

À la fin de l’hiver, il n’est pas nécessaire de détruire ces nids parce qu’ils les auraient désertés. Les nids de frelons asiatiques étant vides, ils finiront par se défaire d’eux-mêmes. Quelques fois, cette destruction naturelle peut prendre du temps et il leur faudra parfois deux saisons d’hiver pour succomber aux températures.

Par ailleurs, les nids de frelons asiatiques peuvent se révéler nuisibles à l’homme quand ils ne sont pas détruits. Cela est possible, car avant de quitter leur nid, ces insectes y ont laissé des larves qui donneront plus tard des insectes. Il serait donc imprudent de s’en approcher soi-même parce que leurs piqûres sont toutes aussi dangereuses que celles des abeilles. La meilleure des attitudes à adopter est de solliciter un professionnel de la désinsectisation.