07.81.66.26.43 protectabeille@gmail.com

Éviter la prolifération des frelons asiatiques : comment procéder ?

Éviter la prolifération des frelons asiatiques comment procéder

Débarqués en France depuis 2004, les frelons asiatiques sont d’intrépides prédateurs pour les abeilles. Ayant malencontreusement traversé toute l’Asie du Sud-est, cette espèce se répand à une grande échelle dans les régions françaises. La population de cette espèce cause d’énormes problèmes à l’apiculture et aux hommes en général. Comment alors arriver à éviter la prolifération des frelons asiatiques ? Voici quelques procédés efficaces pour le faire.

Appâter les reines des frelons asiatiques à l’aide d’une bouteille en plastique

Il est possible de construire un appât pour attirer les frelons asiatiques. En effet, ce sont les reines qui assurent la pérennité de la progéniture parce qu’elles sont l’origine même du cycle de reproduction. Il est donc indispensable de les attraper avant que la saison de prolifération des nids de frelons ne démarre. Il est facile de fabriquer un leurre soi-même.

Fabriquer un piège

Ce piège permet de capturer un grand nombre de frelons asiatiques dans le but de réduire leur prolifération. Il est fait à partir d’un outil simple et facile à se procurer. Il s’agit d’une bouteille en plastique vide qu’il faudra découper au tiers supérieur. La partie coupée servira à fermer l’ouverture créée. Pour ce faire, il faut placer le tiers coupé à l’envers sur la bouteille. Si cette étape est bien réalisée, le bout de la bouteille principale se retrouvera à l’intérieur de celle-ci. Ensuite, il faut penser à agrafer les côtés afin de maintenir le dispositif.

Par ailleurs, il se pourrait que de petits insectes soient eux aussi attirés par le piège. N’étant pas la cible, il est recommandé de trouer la partie supérieure de la bouteille avec un fil de fer chaud. Il est indispensable de faire des petits trous pour que les frelons asiatiques ne s’évadent également pas.

Mettre le plan à exécution

Cette étape consiste à verser dans la bouteille un mélange qui attirera, à coup sûr, les frelons. Il doit contenir de la bière, du vin et du sirop de fruits rouges. Il est préférable de recourir à la bière brune plutôt qu’à celle blonde parce que ces insectes nuisibles raffolent de la bière blanche. Il faudra privilégier le vin blanc qui repoussera les abeilles et ajouter au mélange du sirop de framboise, de grenadine ou de cassis. Ces fruits rouges attirent les frelons asiatiques.

Pour capturer le plus grand nombre de ces insectes, il est conseillé d’accrocher ce piège sur un arbre à une hauteur de 2 m au moins. Il est aussi recommandé de le placer au soleil. Afin d’éviter la prolifération des frelons asiatiques, le début du mois de février jusqu’à la fin du mois d’avril doit être privilégié pour installer le piège. C’est effectivement pendant cette période que les reines des frelons asiatiques organisent leur reproduction et construisent leurs nids.

Entretenir le piège

Lorsqu’un frelon se sent piégé, il appelle ses camarades à l’aide. Le dispositif aura prouvé son efficacité une fois pleine d’insectes. Au moment où l’appât sera saturé, il faut le récupérer et le mettre dans un seau plein d’eau. Avant d’en jeter le contenu, il est recommandé d’attendre 24 h. Pour éviter les piqûres, il faut se munir d’un bon équipement avant de s’approcher du piège. Cela est essentiel parce que certains frelons peuvent toujours être en vie.

Pour se débarrasser efficacement de ces insectes, il est nécessaire de répéter l’appât par quinzaine. Toutefois, la pluie et le soleil peuvent être néfastes pour la conservation de l’attrape-frelons. Pour pallier cet état de choses, il faut mettre le dispositif à l’abri en période hivernale par exemple. De plus, après le 1er mai, il est conseillé de ne plus utiliser le piège jusqu’en début novembre. Pendant ce laps de temps, les chances d’attraper principalement d’autres insectes non-nuisibles sont très fortes.

Éviter la prolifération des frelons asiatiques en détruisant leurs nids 

En période hivernale, ce serait une perte de temps de penser à détruire les nids de frelons asiatiques. Ne supportant pas le froid, ils quittent leur cocon et vont se réfugier dans un endroit chaud. Puisqu’ils ne reviennent jamais dans leurs anciens nids, ces derniers se détruisent tout seuls.

En outre, lorsque les appâts posés se remplissent assez rapidement, il faut se rendre compte que la zone est peuplée de plusieurs nids. Dans ce cas, il faut le signaler à la mairie qui enverra un professionnel. Il ne serait alors pas judicieux ni prudent de s’aventurer seul vers les nids de ces insectes. Autrement, quand il sentira un danger approché, l’essaim attaquera inévitablement. Le résultat sera des piqûres partout sur le corps pouvant causer un choc pour des personnes allergiques ou intolérantes.

Se faire aider par un professionnel garanti une destruction totale des nids de frelons asiatiques et vous évite surtout les piqûres. À cet effet, les spécialistes se servent d’une perche télescopique pour répandre de l’insecticide dans les nids. Le plus souvent, ils le font le soir, car tous les frelons reviennent dans le nid pour la nuit. Il ne faut donc pas hésiter à recourir à un professionnel pour maximiser la destruction du nid et aussi des frelons asiatiques.

Les autres moyens pour se débarrasser des frelons d’Asie 

La Sarracenia, la harpe électrique et le bocal à cônes sont entre autres des « tue-frelons » incontournables pour prévenir la prolifération des frelons asiatiques.

La Sarracenia est une plante carnivore dont le nectar et les phéromones attirent les insectes. Une fois sur place, ils sont séduits par la saveur des phéromones et glissent à l’intérieur où ils se retrouvent piégés. Ne leur laissant pas de portes de sortie, la plante les engloutit pour en faire son déjeuner. C’est l’une des plantes carnivores découvertes par le Jardin des plantes de Nantes qui continue de prouver son utilité.

Quant à la harpe électrique, il s’agit d’un dispositif en bois entouré de fils électriques. Ce cadre permet de capturer les frelons qui sont des prédateurs d’abeilles. Il est conseillé de le poser non loin des nids. Les frelons se feront électrocuter et mourront à l’instant. Ceux qui ont la chance de se relever finiront par tomber dans la bassine d’eau posée sous le cadre en bois.

Tout comme le précédent appât, le récipient à cônes est un procédé qui permet d’éviter la prolifération des frelons asiatiques. Ce leurre contient du miel qui appâte un nombre conséquent de frelons. Ces derniers pénètrent dans le dispositif par les cônes, croyant y trouver des abeilles. Incapables de regagner le chemin du retour, ils se retrouvent piégés. Il s’agit de l’une des méthodes incontournables pour éviter que ces nuisibles déciment les ruches d’abeilles.